Skip to content

Danida

L'ambassade de Danemark au Burkina Faso est responsable de l'aide au développement au Burkina Faso mais aussi au Niger.

La coopération au développement entre le Danemark et le Burkina Faso a débuté en 1973. En 1993, le Burkina Faso a été choisi par le Danemark comme pays programme.
 
Le Danemark est un bailleur bilatéral important au Burkina Faso avec un appui annuel d’environ 200.000.000 couronnes danoises soit 17.7 milliards FCFA.
 
La politique danoise d’aide au développement cherche à combattre la pauvreté par la promotion d’un développement durable basé sur une croissance économique favorisant les pauvres. La participation égale des hommes et des femmes dans le processus de développement, la prise en compte des aspects environnementaux, la promotion du respect des droits de l’Homme et de la démocratisation ont une signification décisive dans la lutte contre la pauvreté et sont, de surcroît, des objectifs distincts dans le processus de développement.

Les aspects genre, environnement et démocratisation sont pour cela des considérations transversales de la politique danoise de développement.

La lutte contre la corruption

L'intégrité du système danois d'aide au développement est cruciale dans la lutte contre la corruption. Le personnel et leurs partenaires assument une lourde responsabilité fiduciaire dans leur travail quotidien. Ils ont une responsabilité éthique et doivent servir d'exemple.

Danida est déterminé à maintenir les règles les plus strictes dans ce domaine, et la notion de tolérance zéro est le principe directeur pour le système danois d'aide au développement en ce qui concerne la corruption.

C'est le principe que Danida continuera également à appliquer aux organisations et gouvernements partenaires quant à leur gestion des fonds danois destinés au développement. Il est donc essentiel que le système d'aide danois respecte et applique les règles les plus strictes en matière d'intégrité.

Le Code de Conduite Anti-Corruption de Danida servira de guide non seulement à Danida où il est déjà largement appliqué mais il servira aussi de guide aux partenaires. Le Code de conduite anti-corruption a été élaboré afin d'assurer et de soutenir des comportements et des éthiques au travail obéissant aux règles les plus strictes en matière d'intégrité personnelle et organisationnelle, aussi bien au niveau intérieur qu'au niveau des partenaires.

Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté

Prenant son point de départ dans le Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CSLP), les domaines prioritaires de la coopération au développement sont déterminés dans un partenariat entre les deux pays.
     
Les domaines majeurs de la coopération au développement entre le Danemark et le Burkina Faso sont :

  • Eau et assainissement (32%)
  • Agriculture (27%)
  • Éducation (7%)
  • Macro-économie (23%)
  • Décentralisation, droits humains, société civile (10%)

Au Niger

Le Bureau de Coopération de Danemark à Niamey assure la gestion quotidienne du programme.
Au Niger, les secteurs de concentration sont :

  • Eau Assainissement et hygiène dans les écoles
  • Agriculture et gestion de ressources naturelles
  • Prévention des conflits

 

 

 

set title

Contact

Charlotte Just

E-mail: chajus@um.dk