Skip to content

Fête Nationale du Danemark

10.06.2014  16:50

Mesdames et Messieurs les Ministres,


Chers collègues membres du Corps diplomatique,

 

Chers Partenaires

 

et surtout chers Compatriotes Scandinaves

 

Mes collègues et ma femme m'ont dit que mon discours était trop long l'année dernière, aucun invité faites-le moi savoir, mais je suppose qu'ils étaient juste polis??

 

Alors, ce soir, je vais me limiter à vous livrer juste deux messages :

 

Tout d'abord, je tiens à mentionner que c'est la vingtième fois que l'Ambassade du Danemark célèbre sa fête nationale ici à Ouagadougou. En effet, c’est en septembre 1993, que  l’Ambassade de Danemark a été ouverte au Burkina Faso, qui  par la même occasion   venait d’être inscrit sur la liste des partenaires de coopération au développement.  Mais avant cela, le Danemark lui apportait déjà son assistance - principalement à la SONABEL et à l'ONEA.

 


Vingt ans de coopération ayant porté notamment sur l'énergie, l’éducation, le VIH/sida, l'eau, l'agriculture et la gouvernance. Et au cours des dernières années, le Burkina Faso est devenu le principal récipiendaire de l'appui budgétaire général. Le montant global est plus de  400 milliards de Franc CFA.

 


Je vais vous épargner – ainsi que mes collègues et ma femme – les détails, mais je voudrai seulement souligner que c’est  une relation durable. Au Danemark, près de la moitié des  mariages finissent par un divorce  au bout de 20 ans, mais ce n’est pas le cas pour la coopération dano-burkinabè. La coopération au développement avec d'autres pays ont cessé- le Bénin, la Zambie, le Malawi sont des plus récents - mais pas avec le Burkina Faso.

 


Et qu’est que c’est le motif derrière cette relation durable? Avant tout la solidarité ! Solidarité avec l'un des pays les plus pauvres au monde, solidarité avec un peuple qui, malgré des défis très difficiles est prêt à fournir tous les efforts pour améliorer ses conditions de vie. Une telle relation durable ne peut fonctionner que si les deux partenaires sont prêts à entrer dans un cadre d’échange ouvert et honnête de l’information et des opinions. Je crois que nous avons eu une telle relation et nous espérons qu'elle va perdurer.

 


Deuxièmement, je voudrais expliquer pourquoi nous célébrons aujourd'hui - ou plutôt hier parce que cette année, nous avons choisi d'avoir cette  célébration  aujourd’hui  6 juin, jour de la fête nationale de la Suède. Hier, c'était la fête nationale danoise ou pour être plus précis: le Jour de la ‘’Constitution’’.  Au Danemark,  la  Constitution définit le genre de pays que nous avons et la nature de notre système politique. Même si le Danemark est une nation  souveraine depuis plus de 1200 ans, nous avons  une Constitution depuis 165 années  et  nous la considérons comme l'événement le plus important de notre histoire. Le 5 Juin 1849, le Roi et l'Assemblée Constitutionnelle ont signé le document de la Constitution.

 


Pour comprendre l’importance de cette Constitution, il faut savoir que l’avènement de la Constitution a été provoqué non par une guerre, ni une révolution  ni un coup d'Etat, mais simplement par les citoyens de Copenhague qui ont exigé du Roi, une constitution démocratique et libre  et le Roi  a marqué son accord. La Constitution contient tous les idéaux de la démocratie, la liberté, l'égalité et les droits humains, ce courant qui soufflait sur l'Europe à l'époque. L'expression danoise pour ce type de gouvernement était tout simplement "folkestyre" - qui signifie littéralement «gouvernement du peuple». Avec les mots du Président Lincoln un  «gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple».  Je pense que la constitution du Burkina Faso parle de la « souveraineté du peuple ». Dès lors, la constitution ayant été considérée comme l'expression de la volonté du peuple, un statut très particulier lui a été accordé dans la société danoise.

 


Une marque de ce statut est que les pères fondateurs de la constitution ont voulu la protéger  contre les hauts et les bas de la politique quotidienne. En fait ils l’ont conçu de telle sorte qu'il est très difficile de la changer. Tout changement nécessite l'approbation qualifié par le parlement, de nouvelles élections et l'approbation qualifié du prochain parlement avant d'être finalement soumis à un référendum où il y a des exigences strictes pour la participation et la majorité.

 


Depuis lors, il a été modifié seulement quatre fois. D’abord, en 1866 et 1920 parce que nous avons perdu et partiellement récupéré la partie sud du pays dans une guerre avec l'Allemagne. Les deux autres modifications ont été apportées afin de renforcer l'influence politique des femmes. En 1915, les femmes ont obtenu le droit de vote et la dernière fois - en 1953 - les femmes ont obtenu l'égalité des droits à hériter du trône. Je venais juste de naître à ces temps  et au cours de ma vie, il n’y a pas eu la nécessité de modifier la Constitution.

 


Certains pourraient dire que c'est un système politique très rigide qui conduirait à une situation de crise et des conflits continues. Les pères fondateurs de la constitution ne le pensent pas et l'histoire n'a pas confirmé ces craintes non plus. Au contraire,  le Danemark a bien sûr, connu des crises politiques au fil des ans, mais c’est la Constitution qui a servi de  bon cadre pour leurs résolutions, permettant ainsi au Danemark de développer l'une des démocraties les plus stables et harmonieuses dans le monde - et où les peuples sont les plus heureux selon certaines études.

 


Voici, Mesdames et Messieurs en bref, la raison pour laquelle nous célébrons aujourd'hui.

 


Je vous souhaite une excellente soirée et vous invite à déguster le pain noir danois que j’ai moi-même spécialement préparé pour vous !

 


 Je vous remercie pour votre attention.